_______________________________________________________________________________________________________________________

ACTUALITÉ 

P1030763«  Un coup de GÈNES jamais n’abolira le hasard »
Exposition du 12 au 26 janvier 2018 
Vernissage le vendredi 11 janvier
PARCC – Paris-Centre de Recherche Cardiovasculaire
56, rue Leblanc – 75015

Pour plus d’information :
http://www.paris-art.com/iglika-christova-un-coup-de-genes/ 

Entretien vidéo autour de l’exposition  :
https://youtu.be/lgWPOI97Gu8

_________________________________________________________________________________________________________________________________

exposition_iglika christova«  Un coup de GÈNES jamais n’abolira le hasard »

Exposition du vendredi 17 novembre  au dimanche 10 décembre 2017 
dans le cadre du festival La Science de l’art, organisé par le Collectif Culture Essonne

Vernissage le vendredi 17 novembre
Visite guidée/conférence le samedi 25 novembre à 17h30 
Exposition du 17 novembre au 10 décembre
mercredi et vendredi de 15h à 18h
samedi et dimanche de 15h à 19h
Orangerie-Espace Tourlière
66, rue d’Estienne d’Orves
91370 Verrières-le-Buisson France

Le projet Un coup de gènes jamais n’abolira le hasard est le fruit d’une collaboration avec la biologiste Paula Fontanilla. Il propose un dialogue entre le dessin et l’image scientifique, interrogeant à travers le prisme d’un voir ensemble transdisciplinaire, la question des risques liés à la technique de transgénèse végétale. En effet, si aujourd’hui le débat autour des risques, encore peu connus, que représentent les OGM pour la santé humaine et l’environnement est d’actualité, la grande diversité d’opinions parmi les scientifiques ne permet pas d’établir un réel consensus. Ainsi, bien que les avantages de la technique de transgénèse végétale sont mesurables, celle-ci pose également des questions qui restent pour l’instant en suspens. S’interrogeant sur notre consommation d’OGM ainsi que notre rapport au vivant, le geste artistique s’articule entre autres autour d’une exploration expérimentale des images de microscopie de Plantes Génétiquement Modifiées (PGM) et/ou de bio-pesticides (comme par exemple les toxines produites par la bactérie Bacillus thuringiensis) utilisés classiquement en agriculture.

Plus d’informations sur http://sciencedelart.fr.
Entretien vidéo autour de l’exposition  :
https://youtu.be/lgWPOI97Gu8

_________________________________________________________________________________________________________________________________

Exposition personnelle : « MICRO-POÉTIQUE »
Espace Jour et Nuit Culture
Du 2 au 6 mai 2017
Vernissage jeudi 4 mai à 17h
9 place Saint Michel  75006 Paris - https://www.jouretnuitculture.org

iglika christova_micro-poétique_12L’exposition « MICRO-POÉTIQUE » interroge le monde omniprésent de l’infiniment petit en tant que stimulus pour l’imagination poétique. Poursuivant une « pollinisation » réciproque entre le dessin et le microcosme, il s’agira de « charger » l’image de microscopie par des significations, des intuitions, des interprétations poétiques. Si pour Edouard Glissant « Le poème est une des matrices alchimiques du réel. », cette exposition tente d’appliquer cette même définition, d’une part, au dessin et, d’autre part, à la microscopie en tant qu’outil « technique » de connaissance du réel. A travers des expérimentations hybrides, le dessin investira toutes les parcelles spatio-temporelles de l’oeuvre d’art et sera envisagé avant tout comme zone imaginaire interrogeant notre relation au microcosme. En délaissant la mimèsis pour tendre vers une poétique des images, le geste artistique cherche à « capturer » les transformations continues de l’infiniment petit. Dans le parcours de l’exposition « MICRO-POÉTIQUE » seront présentés entre autres deux nouvelles étapes de l’oeuvre évolutive « H2O » dédiée à l’intimité cellulaire d’une goutte d’eau prélevée du lac de Vincennes. Réalisée en collaboration avec le biologiste Gilles Carpentier, cette œuvre évolutive met l’accent sur la préciosité de l’eau en tant que source de vie en dévoilant le changement des écosystèmes observés dans l’échantillon d’eau prélevé.

expo_Iglika christova_micro-poétique4

_________________________________________________________________________________________________________________________________

Capture d’écran 2017-12-11 à 02.17.23Prix de Dessin Pierre David-Weill
Exposition collective des lauréats et finalistes du Prix de Dessin Pierre David-Weill de l’Academie des Beaux-Arts.
Du 16 au 26 mars 2017 au Palais de l’Institut de France.
http://www.academiedesbeauxarts.fr

_________________________________________________________________________________________________________________________________

Exposition H2O 
Dévoilement de l’intimité cellulaire d’une goutte d’eau
Galerie Graphem
Du 5 au 28 janvier 2017
68 rue de Charenton 75012 Paris – www.galerie-graphem.com

_H2O_Iglika Christova_vue expositionLabéllisée par la COP22 et élaborée en collaboration avec le biologiste Gilles Carpentier l’exposition H2O met en scène l’intimité cellulaire d’une goutte d’eau prélevée du lac de Vincennes. Dans cette exploration transversale de l’infiniment petit, le dessin s’emploie à « poétiser » l’image de microscopie l’extrayant de son contexte scientifique initial afin de l’appréhender comme image « existentielle » universelle et récit intime interrogeant notre rapport à la nature en tant qu’organisme vivant dont l’équilibre est souvent menacé par les activités humaines. Se greffant sur les images de microscopie d’une goutte d’eau dévoilant un bouillonnement étonnant de vie à travers toute une faune de micro-organismes, le dessin s’articulera autour de situations visuelles où l’espace d’exposition est appréhendé comme un terrain de jeu pour l’immersion du spectateur dans le monde du microcosme. Dans le contexte actuel de changement climatique qui semble avoir des répercutions sur la disponibilité et la répartition des ressources en eau, ce dialogue transversal entre le geste artistique et l’image scientifique met l’accent sur la préciosité de cet élément vital…

Interview – Iglika Christova / « H2O » – Exposition du 5 au 28 janvier 2017 – Galerie Graphem